Soeur Faustine, une pensée par jour

Note de l'éditeur :

Hélène Kowalska naît le 25 août 1905 en Pologne dans une famille d’agriculteurs. À quinze ans, après seulement trois ans d’école, elle commence à travailler pour aider sa famille. En 1924, elle part pour Varsovie afin d’entrer au couvent. Mais, il lui faut une dot. Elle travaille donc et entre chez les soeurs de Notre Dame de la Miséricorde l’année suivante. Cuisinière, ou encore jardinière, on la trouve aussi à la porterie accueillant les pauvres.
Le 22 février 1931 soeur Faustine voit dans sa cellule Jésus habillé d’une tunique blanche. Une de ses mains est levée pour bénir. Elle écrit : « Je fixais le Seigneur en silence, l’âme saisie de crainte, mais aussi d’une grande joie. »
Reconnue par l’Église comme une grande figure mystique de notre temps, elle consigne ses entretiens avec Jésus, ses visions, et ses expériences spirituelles dans le Petit journal. Elle est la « secrétaire du Christ » qui lui révèle sa miséricorde.
Sa mission : propager la dévotion envers la Miséricorde de Dieu.

Back to top