Les Eudistes et leur famille ( associés, amis, sœurs Notre Dame de Charité du Bon Pasteur ) prient pour les vocations

A l’occasion de la 57 e Journée Mondiale de prière pour les Vocations du dimanche 3 mai, près d’une centaine de personnes de la grande « famille eudiste » se sont réunies par internet, pour prier le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers, à l’invitation de l’équipe communication de la Province. Un programme avait été établi en deux temps : rencontre-table ronde puis prière. 

Après un temps d’accueil vécu dans la chaleur des retrouvailles d’une vraie famille, c’est le Père, Pierre-Yves Pecqueux, délégué à la communication, qui a introduit la rencontre en rappelant que c'était historiquement la France qui la première avait proposé une journée des vocations, suivi du P. Romain Drouaud, responsable de la formation initiale qui a présenté les candidats eudistes et a ancré leur formation dans la signification qu'en apporte St Jean Eudes (Former Jésus en nous). Puis, René, diacre en vue du sacerdoce, et Alexis, Aymeric et Tristan, tous les trois candidats eudistes, se sont présentés et ont partagé ce qui leur tient particulièrement à cœur dans leur histoire vocationnelle. René nous a dit combien il était touché par la figure de st Jean Eudes du « pasteur selon le cœur de Dieu ». Alexis a souligné aussi cette figure, en harmonie avec les sœurs de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur, pour dire la nécessité de prendre soin des touts petits et des rejetés. Aymeric, par ailleurs médecin, est convaincu que les prêtres doivent être des bâtisseurs de relation, et a souligné la relation profonde entre ses deux vocations, la médecine et la prêtrise.  Un couple de laïcs associés, membre de l’équipe de formation, a également pris la parole pour évoquer notamment la coresponsabilité dans la diversité entre laïcs, candidats et eudistes incorporés, pour la croissante intégrale de chacun : cette co-responsabilité est selon eux un laboratoire pour l'avenir de l'Eglise.

Le Père Laurent Tournier, recteur du séminaire d’Orléans, a ensuite parlé de la gestion du confinement au Séminaire Notre-Dame de l'Espérance où le choix a été fait d’envoyer les séminaristes en paroisse pour une expérience spirituelle et pastorale inédite de Semaine Sainte. Il a notamment souligné la générosité de plusieurs séminaristes dans des engagements associatifs, et aussi comment le mode d’enseignement en distanciel a remis en question les formateurs.

Sœur Patricia Diet, Supérieure Provinciale Europe de Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur, nous a ensuite fait méditer sur la figure du Christ Bon Pasteur pour les sœurs : il nous appelle, tous de manière intime, à sortir au dehors pour le suivre, et  il donne sa vie.

Le temps de prière qui a suivi le temps des témoignages a été l’occasion de proclamer l’Evangile selon saint Matthieu (14, 22-33) puis d’entendre la lecture fractionnée du message du Pape François, « les paroles de la vocation » pour cette 57ème journée mondiale de prière pour les vocations ; le texte étant entrecoupé par le chant « Si le Père vous appelle ».

Puis c’est la prière pour les vocations eudistes, écrite par P. Jean-Michel Amouriaux, Supérieur Général de la Congrégation de Jésus et Marie, qui a résonné, suivie du Notre Père, puis de l’oraison finale et de la bénédiction par notre confrère Mgr Luc Crépy, eudiste et évêque du Puy-en-Velay. Le temps de prière s’est achevé par le chant du Regina Caeli.

Back to top
Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Plus d' informations Ok