Rencontre provinciale des AACE à Paris

Le dimanche 11 décembre 2016, 30 amis et associés se sont retrouvés à Paris pour leur première rencontre provinciale de l’année. Introduite par une prière inspirée par le temps de l’Avent,

« En ce temps d’Avent, nous t'attendons Jésus dans ton incarnation. Ce n'est pas le moment de fermer les yeux, la nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Allez, réveillez-vous !
Seigneur, tu peux venir dans nos vies, chaque jour. Nous t’attendons, pleins d'espérance.
Dans nos vies mouvementées, troublées, éprouvées, nous marchons vers toi
« À travers le désert, une voix crie : préparez les chemins du Seigneur, aplanissez sa route. »
Seigneur, aide-nous à accueillir ta paix. Rends droits mos chemins pour que nous marchions vers Toi dans la joie et l'espérance.  

Dans notre Eglise, une grande joie approche :
« Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur : Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. »
Seigneur, ouvre nos yeux sur les signes que tu nous donnes. Ouvre nos cœurs pour que ta présence soit reconnue chez tous ceux que nous rencontrons au quotidien
Jésus, toi qui es venu apporter la joie et la paix à notre monde, viens habiter nos cœurs, aide-nous à faire vivre cette joie de ton amour dans nos communautés, nos familles, nos équipes et nos groupes d’amis et associés, Guide les échanges que nous aurons en cette journée provinciale et garde-nous dans ta paix. »

La journée nous a permis d’évoquer les événements de l’été, JMJ et assemblée provinciale. L’installation du nouveau provincial, le Père Jean-Michel Amouriaux qui fêtait ses 22 ans d’ordination en ce troisième dimanche de l’Avent. Nous avons pris du temps pour partager sur le thème « Former Jésus », en carrefours autour de 3 questions

  • Pourquoi former Jésus en nous est nécessaire à la mission de l’Eglise ?
  • Comment Saint Jean Eudes nous aide-t-il à former Jésus en nous et dans les autres ?
  • Comment l'Eglise nous aide-t-elle à former Jésus en nous ?

et à  partir de deux textes de Saint Jean Eudes, extraits de Vie et Royaume de Jésus dans les âmes chrétiennes OC I  p. 89 préface et  OC I, 271-279.
Puis nous avons particulièrement goûté l’intervention du Provincial qui complétait nos échanges sur ce thème. Au cours de la messe célébrée par le Père Pierre-Yves Pecqueux, 3 associées de Paris et notre coordinatrice Michèle Capou et son mari Gilles renouvelaient leur engagement. Deux nouveaux associés faisaient leur premier engagement, Monique Melin de Ri et Alexis Garel groupe des jeunes. Nous avons partagé la prière pour l’Assemblée générale pour terminer cette belle journée amicale, fraternelle et conviviale qui donne un élan missionnaire des AACE de France.

Monique Melin donne son témoignage sur son engagement.

1/ Qu'apporte ton engagement avec la congrégation dans ta vie chrétienne

Depuis mon enfance, je vis avec l'histoire de st Jean Eudes, avec mes parents et l'abbé Leclerc. J'ai rencontré par hasard à Ri, des séminaristes eudistes dont, aujourd'hui Monseigneur Luc Crépy, après une discussion longue, simple et loyale. Luc Crépy, à l'époque séminariste m'a dit :
" je vous promets, nous reviendrons à Ri pour mieux faire connaître st Jean Eudes dans votre village"
J'ai répondu : "vous n'aurez pas le temps !!!"
Eh bien surprise, parole tenue, et depuis, nous avons de nouveau des pèlerins et beaucoup de questions. Je suis très engagée de part la spiritualité de notre Saint. C'est intérieur, il me guide souvent sans même m'en rendre compte. Je suis très émue de ce qui m'arrive parfois. Je pense que mon engagement me conforte dans ma vie chrétienne tant du point de vue spirituel que la sérénité et l’approfondissement intellectuel partagé avec les Associés et prêtres eudistes.

2/ Comment st Jean Eudes t'aide à vivre ta vie de foi ?

J'ai toujours prié st Jean Eudes dans les joies et les épreuves. Je crois qu'il me donne énormément de force. Je ne peux pas vivre sans lui, il fait partie de ma famille spirituelle. C'est comme un bon père à qui je demande souvent de me guider. J'aime la diversité des uns et des autres avec leurs talents, mais aussi avec leurs pauvretés. Ma sensibilité est souvent mise à l'épreuve. J'ai comme une petite lumière dans mon âme et lorsqu'elle faiblit, je prie, je prie souvent partout.
Mais comment expliquer une vie en quelques lignes !!!
Merci de m'accepter dans votre groupe d'associés eudistes.
Je suis engagée dans des associations et garde de famille (maman 94 ans), paroisse et commune etc...
J'espère avoir du temps pour moi pour partager, m'instruire, et vivre plus de temps avec la famille eudiste

> Voir les photos de la rencontre

Back to top