La famille eudiste

L'oeuvre spirituelle de saint Jean Eudes se traduit à travers d'autres congrégations que celle du Coeur de Jésus et Marie. C’est l’ensemble de ces congrégation et des laïcs associés qui forment la grande famille eudiste.

 

La fondation de congrégations féminines

En 1641, saint Jean Eudes fonde une congrégation féminine : Notre Dame de la Charité. Cette congrégation a pour mission de venir en aide aux femmes en détresse. En 1835, l'une des soeurs, sainte Marie-Euphrasie Pelletier ouvre une nouvelles branche pour venir en aide aux femmes et aux enfants en difficulté dans d'autres pays que la France : les Soeurs du Bon Pasteur d'Angers.

Pour en découvrir plus :

 

Saint Jean Eudes et la fondation de mouvements spirituels pour laïcs

Saint jean Eudes est également le fondateur d’un mouvement spirituel pour laïcs. Sainte Jeanne Jugan, membre de ce tiers ordre a fondé les Petites Sœurs des Pauvres et Amélie Fristel a fondé les sœurs des Saint Cœurs de Jésus et de Marie

 Pour aller plus loin

 

D'autres fondations de congrégations

Des eudistes éparpillés par la révolution ont soutenus la fondation d’autres congrégations comme les sœurs du Bon Sauveur de Caen

 

Dans chacune de ces congrégation existe aujourd’hui des laïcs associés qui cherchent à poursuivre la mission de saint Jean Eudes.

Retrouvez plus d'information surs les Amis et Associés Eudistes ici.

Back to top