Temps fort 2017 au BON SAUVEUR

Chaque année à l’occasion du temps fort de l’établissement, la communauté éducative du Bon Sauveur se rassemble dans un esprit de foi ou d’ouverture autour d’un événement relevant du caractère catholique de l’établissement.

Cette année, nous avons choisi de fêter Noël avec un peu d’avance le vendredi 15 décembre, à la veille du départ des élèves de 3ème en stage d’observation du monde de l’entreprise.

Notre temps fort a débuté autour d’un repas de Noël festif et partagé qui fut très apprécié des élèves comme des enseignants et personnels de l’établissement.

Puis les élèves ont été rassemblés en unité pédagogique (primaire, collège, lycée) dans trois grands lieux pour un temps d’enseignement lors duquel la symbolique de Noël et le sens de cette fête pour les catholiques leur ont été présentés. Des supports et interventions adaptés à leur âge ont alors été proposés aux jeunes.

Les élèves ont ensuite été répartis en ateliers inter-âges. En 65 petits groupes de 25 élèves environ issus de classes mixées de la petite section à la terminale, les jeunes, encadrés par des enseignants et personnels de l’établissement et aussi des parents, ont réalisé des objets dans un esprit de fraternité, de partage et d’entraide (les plus grands aidant les plus jeunes notamment). Ont ainsi été confectionnés des couronnes de Noël, des cartes de vœux 3D, des icônes, des sapins et étoiles en origami, des bonshommes de neige en gobelets plastiques, des boites à crayons, des sachets de lavande, des bottes garnies de Noël, des bracelets tressés, des boucles d’oreilles, des enluminures,… Dans le cadre de notre thème d’année « Prenons soin de notre maison commune », de nombreux matériaux issus de récupération ont été utilisés pour la confection de ces objets.

A l’issue de ces ateliers, une messe d’établissement a été célébrée par le Père Francis SAMS. Un grand nombre d’élèves, d’adultes de l’établissement et de parents ont ainsi pu prier ensemble lors d’une très belle célébration animée par un groupe vocal et instrumental constitué d’élèves et de professeurs ou personnels du Bon Sauveur.

Enfin, dans le prolongement de ce magnifique temps fort, notre communauté éducative s’est retrouvée au marché de Noël lors duquel les objets fabriqués l’après-midi ont été vendus dans la joie et la bonne humeur. D’autres objets fabriqués lors de projets de classe au primaire ont aussi été vendus, ainsi que des veilleuses votives permettant à notre communauté de répondre à la campagne Espoir Irak lancée par l’Enseignement catholique et l’Apel nationale en soutien aux chrétiens d’Irak. Ce temps convivial de partage nous a permis de vivre un vrai temps de solidarité puisque les bénéfices du marché de Noël seront reversés intégralement pour moitié aux écoles du Bon Sauveur à Madagascar, un des pays les plus pauvres de notre planète, et pour moitié à la campagne Espoir Irak afin de soutenir sur place des actions dans le domaine de l’éducation, notamment en aidant les enfants à retourner à l’école dans leurs villages libérés. Au-delà du soutien financier ainsi apporté, nous avons ainsi manifesté le fait que nous n’oublions pas ces communautés que nous avons aussi portées dans nos prières lors de la messe d’établissement.

Patricia GARNIER
Chef d’établissement