Le FRAT 2018 au Bon Sauveur et à Saint Jean Hulst

Cette année, 52 élèves de première et de seconde du Bon Sauveur ont participé au FRAT de Lourdes du 17 au 22 avril, accompagnés de 8 adultes (professeurs, parent d'élève, adjointe en pastorale scolaire et le Père Pierre-Henri Desprairies, prêtre accompagnateur).

Le thème "Sois sans crainte, Il t'appelle" engageait fortement le jeune à se poser la question de sa vocation et du sens de la vie.

Alternant moments de louanges, enseignements, témoignages, temps de partages, prières, processions et adoration, nous avons vécu 4 jours intenses et joyeux, dans ce sanctuaire où des pèlerins du monde entier se rendent pour prier la vierge de la grotte.

Les reflexions en petits groupes ont permis de répondre à l'appel du Pape François sur le synode des jeunes, en faisant des propositions concrètes pour l'Eglise de demain.

Une élève de seconde a aussi pu recevoir le sacrement des malades, onction posée par le Père Desprairies au cours d'une célébration partagée et portée par tout le diocèse des Yvelines.

Les jeunes, qui ont chacun reçu un bracelet "BOUGE-TOI POUR TON EGLISE", seront sans aucun doute longtemps portés par ces messes et processions "à 10 000" !

Quelle Grâce pour nous tous !

"Le FRAT c'est pas fini, c'est pour la Vie"

Marie Pontet, animatrice en pastorale

 

Du 17 au 22 avril 2018, les jeunes lycéens des huit diocèses d’Île-de-France se sont réunis à Lourdes pour le FRAT. 163 élèves de première et de seconde de St Jean Hulst ont pris part à ce grand rassemblement. Ils étaient accompagnés par 24 adultes, parmi lesquels des parents d’élèves, des professeurs, des religieuses, des séminaristes et des prêtres aumôniers.

Certains jeunes sont venus au FRAT avec plein de questions sur eux-mêmes, le regard que les adultes portent sur eux, le sentiment de n’être pas compris et accueillis comme ils sont, leur place dans une Église, qui semble marcher à contre-courant de la société moderne et ses valeurs.

Cependant, la vie du FRAT et ses moments forts, les grands rassemblements dans la Basilique St Pie X, le pèlerinage à la grotte et le passage dans les piscines, les temps de partage en carrefours avec les jeunes d’autres établissements scolaires, les louanges, les prières, le temps d’adoration et le chemin de croix dans le recueillement, ont permis aux jeunes de faire une expérience de la rencontre avec Jésus et Marie sa mère. Ce fut merveilleux de voir naître et s’épanouir en chacun la joie du Seigneur.

Le thème du FRAT, « Sois sans crainte, il t’appelle », en lien avec la préparation du synode des jeunes en octobre prochain, a trouvé un écho particulier chez les jeunes. Ainsi, un grand nombre parmi eux ont exprimé leur bonheur de découvrir leur place dans l’Église et le fait qu’ils étaient écoutés. En proposant au Pape et aux évêques leurs initiatives pour le synode, les jeunes ont compris que l’Église exprimait sa volonté de mieux les accompagner et de les rejoindre dans ce qu’ils vivent.

Les témoignages des jeunes de la communauté du Rocher et le temps diocésain de la célébration du sacrement des malades, ont permis aussi aux jeunes de découvrir les fragilités de la vie humaine. A l’occasion, deux élèves de St Jean Hulst ont reçu l’onction des malades. 

Les témoignages des jeunes à la fin du FRAT, font l’écho d’une expérience ecclésiale unique de leur vie. C’est un moment fantastique, émouvant, enrichissant, vécu dans la fraternité et la joie de partager les convictions de sa foi avec des gens d’horizons différents. Nous espérons qu’ils gardent ce FRAT comme un jalon sur leur route avec Dieu, pour ressourcer et alimenter leur désir de vivre la foi chrétienne au quotidien, en témoignant le Christ.

René Kabisu, séminariste eudiste