Congrès 2018 des AACE

Le Congrès annuel des associés, amis et collaborateurs des Eudistes s’est tenu les 2 et 3 juin 2018 à Angers à l’Hostellerie Bon Pasteur, située au sein de la Maison-mère de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur.

Le vendredi en fin d’après-midi les premiers arrivants ont pris possession des lieux et le soir nous étions une vingtaine.  Nous avons pris le temps de faire plus ample connaissance avec des amis venus pour la première fois au congrès.

Le samedi 2 juin le P. Pierre-Yves Pecqueux, délégué provincial pour les AACE et Michèle Capou, coordinatrice, ont ouvert officiellement le Congrès. Le P. Olivier Michalet, supérieur provincial, nous a rejoints pour ces 2 jours de congrès.

En petits groupes, nous avons fait un travail de relecture de l’année en pointant ce qui avait pu être réalisé parmi les résolutions prises au Congrès 2017 à Ri : les formations ou missions vécues dans nos groupes respectifs, les apports des journées provinciales ainsi que les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre.

 L’après-midi, Alain Faure a témoigné de son engagement en tant qu’ami auprès des sœurs contemplatives du Bon Pasteur à Saint Yrieix sur Charente.  Il a présenté les différentes rencontres proposées aux amis et associés des sœurs de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur, les formations et leur participation à la mission des sœurs.  Cette intervention et tous les échanges avec Alain ont permis une belle rencontre et de découvrir ce qui rapproche les amis et associés de la Grande Famille et les AACE.

Sr Marie-Françoise le Brizaut nous a ensuite rejoints pour expliquer toute la démarche autour de la postulation au  doctorat de St Jean Eudes ainsi que, le sens d’un doctorat pour l’Église.  C’est vraiment une belle occasion pour la famille eudiste de se réapproprier la pertinence et la fécondité de l’expérience de saint Jean Eudes pour notre propre vie. Grand merci à elle pour ces éclaircissements !

Nous avons terminé l’après-midi par la visite du musée du Bon Pasteur qui présente l’origine de cette fondation par Marie-Euphrasie Pelletier dont le lien avec St Jean Eudes, le contexte local de l’implantation des sœurs et les débuts de la congrégation, quelques faits marquants de leur histoire ainsi que la vie quotidienne et les missions des sœurs. Une belle réalisation à découvrir.

 En soirée nous avons emprunté l’allée des roses, magnifiques en cette saison, pour rejoindre le labyrinthe. Cet endroit est un lieu de prière et de contemplation depuis presque 200 ans. Chacun était alors invité à parcourir ce labyrinthe, à faire pèlerinage pour se rapprocher de soi-même, des autres et du Seigneur.

Dimanche 3 juin, le P. Olivier Michalet a rappelé ce qu’est être associé à la Congrégation, être associé à la mission apostolique de la province. Nous avons ensuite apporté la dernière touche de modifications aux statuts des associés qui ont été voté à l’unanimité par les associés.

Puis les objectifs pour l’année pastorale à venir ont été définis :

  • Mettre en place une équipe pour la pastorale des jeunes
  • Baptême, Eucharistie, engagement sera le thème de nos rencontres provinciales.

Nous avons ensuite célébré l’eucharistie en présence des sœurs, au cours de laquelle Anne s’est engagée comme associée, Jean-Claude, Jean-André, Marie-Agnès, Elisabeth, Claudine et Carole ont renouvelé leur engagement.

Après la validation du calendrier pour 2017-2018 le congrès s’est achevé et nous avons rejoints nos lieux de vie, riches de toutes ses rencontres faites et dynamisés pour poursuivre notre vie de disciple -missionnaire.

Michèle Capo